Corrado Fergnani

(Viguzzolo d'Alessandria 1910 - Milano 1986)

 Corrado Fergnani vécut dans de nombreuses régions italiennes car son père, militaire de carrière, se déplaçait avec sa famille, en Emilia et Toscane le jeune Corrado commença à s'approcher à la peinture et au dessin. Il suivit ses études à l'Académie de Brera et à l'Ecole du Castello Sforzesco de Milan avec Aligi Sassu et il fréquenta les peintres du Novecento italien et les impressionnistes lombards.

Il commença à travailler sur la figure et sur le paysage mais ensuite, pendant quelques années, il se dédia à l'illustration et à la publicité pour une importante société milanaise. Dès 1970 il se consacrera à la peinture et il puisera son inspiration des peintres, de Grada, Semenghini, Marchi, Frisia , Il aime représenter la lumière lyrique et les émotions chromatiques des paysages de la lagune de Venise et ses iles et des villages de la côte ligure.
Corrado Fergnani jouait avec les effets de lumière et de couleur qui animaient un horizon, une plage, une clairière plongée dans le silence, des coupoles voilées qui paraissaient se dissoudre dans l'air, le rapport chromatique entre le ciel et la mer soudés dans une correspondance spéculaire.
Il organisait la matière avec des savante solutions perspectifs et il se poussait dans les profondeurs de la couleur, il nuançait et atténuait jusqu'à évoquer des présences lointaines. Des paysages, des vues, des images de la nature, peu de sujets essentiels, Venise et Gênes, mais modulés avec des variations internes, la sensibilité de chaque image nous donne une nouvelle émotion et de la poésie d'un paysage filtre son amour immense pour la nature. Cette peinture est le témoignage d'une école, d'un art de la peinture extrêmement rare.

DG

...chargement de la galerie...